Mandat

Parce qu’il est souvent une représentation du réel, le théâtre amène une critique sociale. C’est par les émotions intenses et contradictoires que sont le rire et la peur que la Troupe Minute contribue à cette critique. Nous croyons au rôle social que joue cet art vivant et nous souhaitons transmettre cette foi aux adultes d’aujourd’hui et de demain.

Le rire et la comédie

Comme le dit Henri Bergson « Il n’y a pas de comique en dehors de ce qui est proprement humain. » La Troupe Minute décide donc de miser sur la comédie pour susciter la réflexion. En faisant ressortir l’humour de personnages fictifs ou de leurs enjeux dramatiques, nous tentons de mettre en lumière la fragilité et la bêtise humaine.

Le rire est, pour nous, une nécessité qui permet à l’homme de philosopher sur ses propres travers.

La peur et le suspense

Les histoires de peur ont pour effet de captiver et d’émouvoir mais surtout de déranger. Elles amènent à se questionner sur la psychologie humaine et sa moralité. Nous choisissons de mettre en scène des intrigues criminelles ou fantastiques parce qu’elles sont un laboratoire du comportement humain.

La peur donne un sens aux observations et devient le catalyseur du raisonnement. La peur pousse à prendre position.

L’éducation

La Troupe Minute mise sur le rire et la peur pour intéresser la jeunesse au théâtre. N’avons-nous pas de la suite dans les idées ?

Il nous tient à cœur de faire vivre aux adolescents une expérience théâtrale intelligente et accessible qui ne sera pas vide de sens. Puisque les adolescents sont dotés d’un sens évident de la dérision et d’un goût marqué pour les émotions fortes, nous espérons que la comédie et le suspense sauront les rassasier et leur donner la piqûre.